KyaliApocalypse

KyaliApocalypse

Ici vous vous trouvez sur mars.Les humains ont abandonnés la terre car elle n'était plus vivable.Ils ont emportés et enfermés tous les animaux sauf les chats.Ils se sont enfuis dans la nature et se sont rendus compte qu'ils pouvait vivre sans rien.Et toi?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tout vient à point à qui sait attendre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zaraki

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 08/02/2017

MessageSujet: Tout vient à point à qui sait attendre.   Ven 10 Fév - 15:14



Zaraki, alias le Loup Blanc

« Au jeu d’échecs, les fous sont les plus près du roi. »



Parce que tout le monde ressemble à quelque chose et qu'il ne faut pas avoir honte de son apparence
Physique
Et ne cachez pas vos points noirs, OK ?! Quels points noirs ? J'ai aucun point noir, pigé ?!
Je suis un canidé de grande taille. Très grande même. Je dépasse les plus grand chiens d'une dizaine de centimètres. La faute à mes longues pattes. Des jambes taillées pour la course. C'est d'ailleurs la chose que je sais le mieux faire. Courir. Courir à perdre haleine. Courir jusqu'à ce que le souffle manque. Oui, c'est ça, une course à perdre haleine. Mais sans douleur musculaires. Des jambes faites également pour l'agilité. Je ne repose que sur ça pour battre les autres. Si je comptais sur ma force, hé bien je perdrais tellement de mes chances. Je ne suis pas faible, n'allez surtout pas croire cela, mais cette force n'est pas supérieure à celle des autres. Pas trop inférieure non plus. Dans la moyenne dirait-on.
Bref, de fortes pattes. Des muscles noueux. Des poumons puissants. Une mâchoire comme une autre. Une fourrure garnie. Mais surtout, un pelage aussi blanc que la neige. Pas une seule tâche au milieu de ce blanc. Un blanc pur. Une pureté comme on en voit plus. Des yeux aussi blancs que ce pelage, en plus laiteux. Et pourtant une vue super-aiguisée. La faute aux hommes probablement.
Et enfin, deux plumes. Aigle. Cadeau des hommes. Non, d'une femme. Cadeau qui restera à jamais.


Parce qu'on m'accepte comme je suis
▲ Caractère
Plutôt boudin noir ou boudin blanc ? Hmmmm... Gris. Oui, c'est bien le gris.
On ne choisi pas qui on est est. Pas plus qu'on ne choisit d'où on vient. Je n'ai rien choisi. On m'a forcé à prendre ce destin. Et on m'a forcé à le garder. Sans me laisser le temps et l'occasion de rechigner. Quand bien même m'aurait-on laissé ce temps et cette occasion, est-ce que je les aurais pris ? Aucune idée. Mais je sais en ce moment même, que, si ça devait arriver, je courrai vers un futur nouveau. Un futur où les choses changeraient. Un futur que je serai libre de choisir.
Personne ne m'a laissé ce choix, et pour l'instant, je me contente d'obéir, à la fois bêtement et sûrement. Mais ils se bernent d'illusions, ils croient qu'ils me tiennent par le bout du museau. Ils se plantent. Bien correctement. Ils disent que je suis un bon chien, un bon Loup Blanc, un bon Zaraki. Ils se plantent. J'attends juste le bon moment pour me casser. Je les caresse dans le sens du poil, et ils ne s'en rendent même pas compte. Mais qui le pourrait ? Je garde tout pour moi, je ne dis rien, je les laisse croire comme des idiots. Eux, les sales matous qui leur tiennent compagnie mais également les autres chiens.
Non, je suis seul contrairement à ce qu'ils pensent. Seul et complètement seul. Sans chaînes, sans loi, sans corde. Libre et seulement libre. Parce que le sang de mes ancêtres coule dans mes veines et que ce sang me dit que la liberté, et seulement la liberté, vaut la peine d'exister. Rien que pour elle. Lui donner tout.
Et pas à ces maudits humains.

Qui suis-je ?

▲ Je suis Zaraki, mais pour vous, ce sera Loup Blanc.
▲ Quarante-deux lunes. En années, ça fait trois ans et demi.
▲ J'bosse pour les hommes, mais c'est d'la gnognotte.
▲ J'n'ai pas d'famille. Enfin, théoriquement si, mais j'la connais pas.
▲ J'ai deux yeux blancs. Mais faut pourtant pas croire qu'j'suis aveugle.
▲ J'suis né en été. Enfin, c'est une déduction, j'm'en rappelle pas.
▲ Je ne suis un bâtard, comme diraient certains, des idiots. Mais pour moi, l'important, ce sont mes racines lupines.
▲ © : Joy & MorRokko .....................................................................

Il était une fois....
Qui suis-je ? Pourquoi suis-je là ? Y a-t-il une raison à ma venue ici ?
Je n'suis rien qu'une âme éprise de liberté. Je ne suis là pour rien. Ce n'est pas mon choix. Mais celle des humains, si imbus d'eux-mêmes. Ils se croyaient si forts. Ils croyaient que la Terre vivraient. Ils l'ont détruite. Et l'ont laissée périr. Tous une bande d'idiots se croyant intelligents. Mais qu'une bande d'idiots. Pour faire bonne mesure, ils ont pris certains d'entre eux, certains d'entre nous et les ont déposés ici, sur Mars. Mais ce n'est que pour faire bonne mesure. Les humains sont bêtes. Ils vont détruire une nouvelle fois une planète. Et ils iront où après coup ? Sur Jupiter, Vénus ou même Pluton, qui sait ?
Bref. Je ne suis là qu'à cause de ça. Pour rien en soit. Les générations se sont écoulées, et j'ai fini par arriver. Tout seul et sans personne. Pourquoi ? Je n'en ai strictement aucune idée. Peut-être que personne ne connaissait mon père et que ma mère m'a abandonné. Ou peut-être qu'elle est morte à ma naissance. Ou peut-être que les humains ont simplement préféré m'éloigner d'elle. Je me suis toujours demandé où étaient passé mes potentiels frères et sœurs. Parce que si les humains viennent au monde généralement seuls, sans frère et sœurs, ce n'est pas le cas pour nous.
Alors j'ai grandi, tout seul. Les humains me nourrissaient. Mais ça ne m'a pas rendu redevable à leur égard. Pourquoi ? Simplement parce que c'était leur faute si je n'avais jamais connu la Terre. C'était leur faute si j'étais obligé de porter un scaphandre. C'était leur faute si je n'avais personne. C'était leur faute si nous devions nous battre pour eux. C'était leur faute, parce qu'ils se croyaient supérieurs. Et c'est ce qu'ils croient, encore et toujours. Mais sans nous, ils ne sont plus rien.
J'ai grandi et je me suis forgé. Au début en me contentant d'obéir, comme un toutou. Parce qu'après tout, je n'étais qu'un chiot. Et puis ensuite, j'ai décidé d'arrêter ce manège. Je ne trompais que moi. Je ne me suis pourtant pas rebellé. J'ai juste appris à reconnaître les choses. Les moments. Et j'ai attendu. Avec impatience. Quoi ? Le moment où je pourrais me libérer. Mais ça n'est toujours pas arrivé.
Lorsque j'ai décidé de me sauver, j'avais à peine deux ans. À mon premier anniversaire, il ont décidé de me confier à une femme. Celle qui m'a offert ces plumes. Une scaphandrière comme je les appelais à cette époque. Maintenant, elle serait plutôt une braconnière. Je déteste ces hommes, ces braconniers. Mais ce n'est pas le sujet. Elle disait qu'elle m'aimait bien, que j'étais un bon chien. Je ne faisais que l'écouter, mais ses paroles ne me touchaient pas vraiment. Du moins, c'était ce que je croyais. Le trente-et-un janvier qui suivait, j'ai compris que je m'étais moi aussi pris d'affection pour elle. Il était seul. Mais il s'en est pris à elle. Commandant, général ou n'importe quoi, je m'en foutais royalement. Il était seul et s'en prenait à elle. Pour quelle raison ? J'en avais strictement rien à faire. Le fait était qu'il s'en prenait à elle. J'ai commencé à grogner. Il m'a dit de me taire, je l'ai ignoré. Superbement on pourrait même dire. Elle m'a également fait signe de me taire. Juste fait signe. J'étais surpris, ça m'a arrêté. Mais lorsqu'il s'est retourné vers elle, un nouveau grondement sourd est sorti de ma gueule. Il s'est retourné, mais déjà je lui sautais dessus. Suffisamment fort pour le faire chuter. Sans attendre d'ordre, je me suis éloigné. Je n'avais pas l'intention d'attirer des problèmes à qui que ce soit en le mordant ou en le blessant. Je voulais juste qu'il arrête d'embêter celle qu'on appelait ma « maîtresse ».
Comme quoi, j'avais tort. Rien qu'agir comme je l'avais fait m'a, non, nous, a causé des problème. Interdiction de reprendre un animal pour elle. Elle ne savait pas s'en occuper correctement. Moi... J'ai été mis en « correction » comme ils disaient. Moindre puisque je n'avais pas mordu, mais tout de même en correction. C'est pendant cette corrections que j'ai décidé de m'enfuir.
Et puis ensuite, on m'a mis sous les ordres d'un énorme type baraqué. Le genre de type qu'on aime pas. Méprisant, dur et sans pitié. La vie avait décidément bien changé. J'ai arrêté de compter le nombre de fois que j'aurais voulu le mordre au bout du deuxième jour. Prenant mon mal en patience, je me suis contenté d'obéir. De lui faire croire qu'il pouvait faire ce qu'il voulait de moi. Jusqu'au jour où... Où je lui prouverai que la force ne rime à rien, si on a pas d'intelligence en complément. Non, ça ne sert à rien.

Et derrière l'écran, c'est qui ?

Salut ! T'es un petit curieux, je sais, tu veux tout savoir sur moi. Alors, moi c'est :
On me connait sous le pseudo Lemon et j'ai 17 ans.
Je souhaite avoir un parrain ou une marraine pour mon premier rp Oui/Non.
En quoi ce forum t'attire-t-il? Pourquoi tu le nem en gros ? Je le nem parce que c'est jouli ! /7 ....et voilà !
Et la question à un million, comment j'ai connu le forum ? Grâce à toi, banane !.

Et maintenant les codes+le quizz



Validée par une folle histérique ^^



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuri
Admin


Messages : 21
Date d'inscription : 26/01/2017

MessageSujet: Re: Tout vient à point à qui sait attendre.   Ven 10 Fév - 18:09

Zaraki : c'est perfect je viens à peine de lire mais je te valides tout des suite ainsi que les codes ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyaliapocalypse.forumactif.com
 
Tout vient à point à qui sait attendre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout viens à point à qui sait attendre
» Matériel nécessaire pour le terrarium?
» Merle ?
» Problème sable qui devient vert en surface !!!
» Faut-il acheter tout de suite les nouveautés ou attendre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KyaliApocalypse :: Votre Personnage :: Presentation de votre personnage :: Validée-
Sauter vers: